Pierrot Caron

Ce monde est plein de miracles.

In Ce monde est plein de miracles, Texte, Un Cours en Miracles on 25 mai 2010 at 11:48

Le miracle est inutile si tu apprends seulement que le corps peut être guéri, car ce n’est pas cette leçon qu’il est venu enseigner. La leçon, c’est que l’esprit était malade qui a pensé que le corps pouvait être malade; de projeter sa culpabilité n’a rien causé, et n’a pas eu d’effets. Ce monde est plein de miracles. Ils se tiennent en un radieux silence à côté de chaque rêve de douleur et de souffrance, de péché et de culpabilité. Ils sont l’alternative du rêve, le choix d’être le rêveur plutôt que de nier le rôle actif dans l’invention du rêve. Ils sont les joyeux effets d’avoir ramené la conséquence de la maladie à sa cause. Le corps est délivré parce que l’esprit reconnaît que «cela ne m’est pas fait, mais c’est moi qui le fais». Et l’esprit est ainsi libre de faire un autre choix à la place. En commençant ici, le salut changera le cours de chaque pas dans la descente vers la séparation, jusqu’à ce qu’il soit revenu sur chaque pas, que l’échelle ait disparu et que tout le rêve du monde soit défait.

(UCEM ~Texte 28.II.11-12)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :